Mon parcours

Fin des années nonante, pour une reconversion professionnelle, j’avais fait appel aux conseils d’un astrologue. Une consultation peut ainsi être décisive.
Le goût pour l’astrologie se réveillait à nouveau. Je me souvenais avoir acheté mon tout premier livre sur l’astro étant adolescent. Mais sans aide extérieure, sans éphémérides, et l’époque n’étant pas déjà aux logiciels, j’avais abandonné.
Donc, suite à cette consultation, j’ai suivi des cours chez Etienne Cosijns, astrologue tropicaliste, décédé aujourd’hui. Le niveau était franchement bon, la structure bien ficelée, mais la dimension spirituelle me semblait limitante.

Plus tard, j’ai suivi un cursus de formation chez Frank Hatem. On y parlait métaphysique, ontologie, etc. Passionnant, mais pas décisif. C’est avec JP Garnier-Malet, scientifique à la base organisant des formations mêlant spiritualité et science, que les représentations que je me faisais des choses ont été sérieusement remises en question. La formation était intense, mais voilà quinze ans passés, j’en garde de précieux acquis. Le dédoublement du temps, les ouvertures temporelles, communication avec le double, … Un programme de haute valeur.

Ma première consultation donnée fut comme une révélation. Un bonheur inédit m’a envahi, et j’ai eu l’impression de revêtir un manteau qui m’allait d’emblée parfaitement.
De multiples lectures, rencontres, discussions, échanges, quelques formations, vinrent étayer ma conviction que l’essentiel ne se situait pas là où les techniques astrologiques conduisaient, bien au contraire.
Sans oublier tous les apports humains, toutes les émotions, réflexions, pensées échangées lors des consultations. Soyez en remercier profondément, tant de l’accueil des propos tenus, de la confiance témoignée, que des réflexions partagées.

Vers 2015, de nombreux changements eurent lieu dans la manière de comprendre et d’utiliser cet outil. D’une pratique d’astrologie tropicale, je suis passé à l’astrologie sidérale, de maisons placidiennes aux maisons égales, …
Et les propos échangés lors des consultations gagnèrent en pertinence.
Depuis quelques temps, je découvre également le Yi Jing taoïste avec un ami et nous cheminons dans l’approfondissement du  Ba Zi, une astrologie chinoise dite des quatre piliers. Se trouver à la confluence de cultures aussi différentes est un enrichissement notable pour s’approcher de l’universel.
Inlassable autodidacte, je continue à m’éveiller tant en spiritualité qu’en astrologie. Et il me semble  par ce double engagement cheminer vers une compréhension élargie de la place de chacun-e au sein du Cosmos.